La retraite, ça se prépare !

En 1994, lorsque j’ai rejoins mon premier poste d’affectation en tant qu’enseignante d’Espagnol dans un Lycée de la ville de Yaoundé (Cameroun), j’ai assisté à une scène qui m’a traumatisée : le proviseur de ce Lycée, mon boss, qui avait été mis  à la retraite des mois auparavant, et qui continuait à aller au travail tous les jours en suppliant les autorités du Ministère de l’Education de le laisser continuer à travailler même sans salaire, était brutalement sorti de son bureau par les forces de l’ordre,  et ses effets personnels jetés dehors également, pour laisser la place à son remplaçant qui attendait dehors depuis des mois.

Quelques années plus tard, lorsque mon père et un de mes amis, qui avaient pris leur retraite, se plaignaient tout le temps de tous les maux possibles et imaginables, en voulaient à tout le monde parce qu’on ne leur accordait pas d’attention, du moins pas autant qu’ils le souhaitaient, la scène dont je viens de vous décrire m’est revenue à l’esprit, et je me suis sérieusement demandée ce qui pouvait expliquer une telle attitude. En poussant la réflexion un peu plus loin, j’ai compris que nos trois protagonistes  avaient un dénominateur commun : ils n’arrivaient pas simplement à faire la transition entre leur rôle de travailleur et celui de retraité. Pour une raison ou une autre, ils n’avaient pas préparé leur retraite et, lorsque celle-ci leur est tombée dessus, ils se sont retrouvés sans aucun moyen pour la vivre en paix et dans le bonheur. Parce que une retraite, ça se prépare, sérieusement, et cela dès le premier jour que vous commencez le travail. ça se prépare pas seulement en mettant de l’argent de côté –personnellement ou à travers un plan retraite qu’offrent certaines structures spécialisées pour cette période-, mais aussi en pensant à préparer un véritable projet de retraite.

Cette vérité, plusieurs personnes l’ignorent, ou alors la connaissent, mais n’en tiennent pas compte, ce qui a des conséquences fâcheuses  pour eux, pour leurs amis et familles.

Alors, comment éviter le choc de la retraite ? Comment vivre heureux après avoir raccroché sa tenue de travailleur ? Certaines mesures simples sont absolument à prendre.

  1. Les finances

Savoir que nous ne pourrons plus avoir le même train de vie pendant notre retraite peut traumatiser parce que le souhait de tous c’est de couler de beaux et vieux jours à l’abri du besoin. Mais sans argent, vous ne pourrez plus payer votre loyer si vous n’êtes pas propriétaire d’un logement, encore moins vos factures d’eau, d’électricité et de l’Internet. Vous ne pourrez plus voyager en première pour aller en vacances, rendre visite à vos enfants ou voir votre médecin pour un check up médical. Vous ne pourrez plus jouer au golf ou au tennis, siroter ce bon vin que vous adorez, entretenir votre véhicule si vous en avez un, ou simplement acheter du carburant pour pouvoir rouler en toute liberté, renouveler l’assurance de ce véhicule. Vous ne pourrez plus vous faire soigner, surtout dans les pays ou la sécurité sociale n’existe pas ou alors existe pour une poignée de privilégiés. Toutes ces choses qui étaient à votre portée lorsque vous étiez sur le marché du travail seront désormais un mirage. Il est donc absolument nécessaire de penser à mettre de l’argent de côté dès le premier jour où vous commencez à travailler. Vous pouvez le faire personnellement mais l’idéal serait de solliciter les services de structures spécialisées ou d’experts pour vous accompagner dans ce processus.

2. Tissez et entretenez votre réseau d’amis

Restez dans votre tour d’ivoire lorsque vous êtes en service, ne vous intéressez pas à vos collègues, oubliez vos amis ou alors snobez-les  si vous le voulez, c’est votre droit le plus absolu. Mais sachez que vous paierez cher cette attitude parce que toutes ces personnes que vous avez ignorées lorsque vous grimpiez la colline ne vous apporteront aucune aide lorsque vous serez entrain de descendre la colline comme l’on dit souvent. Donc mettez un point d’honneur à tisser et entretenir vos réseaux d’amis et collègues pendant que vous êtes encore en service. Rapprochez-vous de vos collègues, invitez-les en dehors des heures du travail, par exemple. Pensez aux membres de votre famille, participez aux fêtes et autres évènements familiaux ou faites-vous représenter lorsque vous ne pouvez pas y aller, montrer à vos proches qu’ils comptent. Ne pensez pas à eux seulement lorsque vous êtes à la retraite, et seul. Faites de votre mieux pour être un meilleur ami, un meilleur collègue, un meilleur voisin, un meilleur fils, un meilleur frère, un meilleur mari ou une meilleure épouse. Vous ne récolterez que ce que vous avez semé.

3. Même sans votre statut professionnel, vous pouvez et devez vivre heureux

Passer de Mme la Coordinatrice à Madame Sika tout court peut être stressant. Par ailleurs, devoir s’aligner comme tout le monde pour demander un service dans un bureau de service –comme solliciter un visa dans une ambassade et surtout vivre l’angoisse de se voir refuser le fameux sésame, alors qu’il suffisait d’un simple coup de fil pour l’obtenir-, peut être difficile à digérer. Ne plus pouvoir participer à ces réunions professionnelles où on rencontrait et côtoyait les grands de ce monde,  réaliser ces missions a travers le monde, ou encore échanger avec vos collègues autour d’une tasse de café à la cafétéria du service, peut sérieusement entamer notre moral et empoisonner notre existence si on n’est pas suffisamment préparé et surtout conscient d’une chose très importante : votre statut professionnel ne vous définit pas. Avant d’être avocat, médecin, enseignant, chef, pompiste, vous êtes vous-mêmes, c’est-à-dire une personne avec des passions, des rêves, des projets. La retraite peut être le moment tant rêvé pour vivre ces passions, réaliser ces rêves que vous avez mis de côté ou enfouis au plus profond de vous pendant que vous étiez actif. Pendant que vous êtes encore en service, pensez à ce que vous ferez pendant votre retraite et, surtout, pensez à réunir les conditions pour que ce rêve devienne réalité au moment opportun.

4. Prenez soin de vous, dès le premier jour du travail

La retraite peut être et est effectivement très stressante si l’on a négligé sa santé lorsqu’on était en service. C’est malheureusement ce qui se passe dans la plupart des cas. En effet, le stress de la vie que nous menons, les exigences familiales et bien d’autres contraintes ne nous laissent pas toujours le temps de prendre soin de notre santé. Lorsque nous prenons notre retraite, nous sommes au bout du rouleau, avec un corps et un esprit malades, incapables de tenir au-delà de quelques années. Votre santé doit être une priorité pour vous dès le premier jour du travail et aussi tout au long de votre carrière professionnelle. N’attendez pas la dernière minute pour investir dans votre santé, chaque minute compte

5. Vieillir ensemble, et à la maison

Vieillir ensemble, chez soi, avec son conjoint ou sa conjointe peut être très intéressant parce que cela peut rapprocher deux êtres qui se sont vus peu pendant qu’ils travaillaient encore à cause de leur agenda -ou celui de l’un d’entre eux- surchargé. Mais cela peut aussi être un réel et grand défi à relever car être ensemble 24 heures sur 24 finit forcément par créer des frictions ou des conflits.

En effet, comment partager son univers avec cette personne inconnue qui a passé son temps à travailler hors de la maison et  à voyager partout dans le monde pour effectuer des missions ? Comment prendre en compte ces suggestions qu’elle me fait pour améliorer cette recette d’omelettes sans m’énerver ? Comment accepter et laisser mon conjoint lire son journal, regarder son match de football à la télévision ou se lever tard du lit sans crier après lui parce que je pense qu’il devrait faire autrement ?

Bien évidemment, ce n’est pas facile et plusieurs couples se séparent après avoir pris leur retraite comme le souligne Marie Paule Dessaint, coach et auteure de plusieurs livres sur la transition vers la retraite.

Par conséquent, il convient de bien préparer cette étape importante de notre vie en créant de l’espace pour chacun, en communicant clairement nos attentes a nos conjoints, en s’entraidant, en créant des conditions pour que personne ne se sente exclu, rejeté, ou de trop. Accepter l’autre tel qu’il/elle est, l’aider à devenir une bien meilleure personne ou partenaire, s’engager et s’impliquer activement, sérieusement et à fond dans la relation, a tout moment, voilà quelques trucs pour vieillir ensemble, chez soi.

6. Préparez votre partenaire pour la retraite

Il y a quelques années, un couple ami de mes parents s’est séparé parce que le mari, qui n’avait jamais dit à son épouse qu’il souhaiterait que les deux s’installent dans leur village à sa retraite, la surprise en lui annonçant la nouvelle. La dame a refusé l’offre. Pour l’obliger à le suivre, l’homme a vendu la maison dans laquelle ils vivaient, ce qui n’a pas entamé la volonté de la femme qui est allée louer un studio dans lequel elle s’est installée. Finalement, l’homme est allé s’installer tout seul au village, mais n’a pas pu vivre plus d’une année, terrasse par la solitude et les soucis causes par sa famille déchirée et irrémédiablement divisée en deux camps.

Ce genre d’histoires tristes peut être évité. Comment ? En partageant clairement vos attentes avec votre partenaire dès avant même le début de votre relation. Si vous êtes d’accord sur le projet, il est impératif de planifier ensemble votre retraite et surtout préparez-la, sérieusement, parce qu’il sera difficile pour quelqu’un qui a eu un certain train de vie de renoncer totalement à celui-ci.

Cette liste n’est pas exhaustive comme vous l’avez constaté. Ce serait formidable que vous la complétiez en partageant avec nous ces trucs que vous avez utilisés ou êtes entrain d’utiliser pour mieux préparer et surtout couler de vieux et heureux jours lors de cette importante étape de notre vie qu’est la retraite. Je reste donc dans l’attente de vous lire à ce sujet.

Céline SIKA

Publicités

6 réflexions au sujet de « La retraite, ça se prépare ! »

  1. Voici un post qui me concerne au plus haut point, vu que je prends ma retraite le 1er décembre-même si, pour l’instant, je suis hospitalisé suite à un accident. Je continue à vous suivre.

    • Salut,

      Et merci d’avoir visite, lu et aime mon article. Si vous l’avez trouve utile, alors je suis ravie parce que c’es mon objectif. Cette étape importante de notre vie doit être absolument préparée pour être bien vécue. En effet, grâce aux progrès de la médecine, les gens vivent de plus en plus longtemps. Ils travaillent jusqu’à 60 ans, et vivent très souvent jusqu’à 90 ans au moins. 30 ans c’est une vie. La passer misérablement, c’est vraiment dommage. Puisque les choses peuvent se passer autrement, alors je pense qu’il faut mettre le paquet pour que les choses se passent bien pour nous et pour les nôtres. Nous en avons les moyens. J’espère que vous y travaillez déjà parce votre immobilisation ne doit pas vous en empêcher. Courage et ne manquez pas de partager vos plans avec moi. Celine

    • Hi Catarina,

      Thanks for your kind words. I am happy that you liked the post. If you found it useful, I am rewarded. And please do share it with friends, relatives, colleagues, people who may also find it useful. And come back again, for more tips and tools to improve your life.
      Celine

    • Hi Alani,

      I am happy you loved the post. And, if you found it useful, then I am rewarded for the reason why I am writing these posts is to share with you tips and tools that can help you improve your life and make the rest of your life the best of your life. Please do share it with your people who may find it also useful and let’s keep the conversation going. Once more thanks for your very kind words.

      Celine

Je serais heureuse de lire votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s