Les retraités, un atout négligé

Il y a quelques mois j’ai lu un article fort intéressant sur les retraités au Japon. Il était question de miser sérieusement sur ces personnes encore très capables de donner à la société  à l’âge où elles allaient à la retraite. Il faut dire qu’au Japon, les gens vivent très facilement au-delà de 100 ans et sont en très bonne santé physique et mentale même à cet âge. L’auteur de l’article mentionnait une entreprise qui avait vu le jour spécialement pour recruter et placer ces aînés auprès de structures qui en avaient besoin, et celles-ci étaient de plus en plus nombreuses.

Il y a quelques semaines, en lisant Le Globe, un journal de Montréal, je suis tombée sur un autre article dans lequel l’auteur du document parlait d’entreprises –comme Sodexo Canada-, qui avaient fixé au premier rang de leurs priorités le recrutement et la retention d’employés âgés de plus de 50 ans. Et un sondage réalisé par une firme spécialisée, PwC, révèle que 60% de directeurs d’entreprises canadiennes sont déterminés a recruter et a retenir des employés âgés de plus de 50 ans.

Cette pratique se généralise. Aux Etats Unis, par exemple, des sondages réalisés par Banque of America l’année dernière ont révélé que plus de 94 % de directeurs d’entreprises pensent qu’il est important de recruter et garder les aînés.

On peut se demander pourquoi une telle démarche de part et d’autre des continents de la part de ces entreprises au moment où la priorité est a la création d’emplois pour ces millions de jeunes qui, chaque année, quittent les bancs des Universités et des écoles de formation et se retrouvent sans emploi, obligés, presque tous, de retourner vivre chez leurs parents ou de vivre avec leur soutien, parce que les petits jobs que les plus chanceux trouvent ne les mènent nulle part.

Eh bien, les hommes et les femmes derrière cette idée surprenante mais très pertinente trouvent qu’il n y a que de bénéfices à travailler avec les aînés, àa presque tous les niveaux de la société. Tenez.

  • Rester actifs pour vivre heureux et en santé

On vit de plus en plus longtemps grâce aux progrès de la médecine et à l’amelioration de nos conditions de vie. Lorsqu’on prend sa retraite à 55 ou 60 ans, on peut encore très facilement vivre jusqu’à 90 ans. Alors, que fait-on pendant ces 30 ans? Rester à la maison, sans rien faire, tourner en rond, passer des heures et des heures devant la télévision, errer dans les rues et les bars, n’est pas ce qu’il y a vraiment de mieux pour ces personnes qui risquent très vite de déprimer, tomber malades -avec ce que cela entraîne comme conséquences pour leurs familles  et le gouvernement-, et mourir. Garder les aînes en fonction ou recruter ceux déjà à la retraite mais qui souhaitent continuer à travailler peut être une solution. Cela les aide à rester actifs, en bonne santé, et heureux. Et s’ils sont heureux et en santé, c’est moins de soucis pour leurs familles, moins d’argent dépensé par les gouvernements pour soigner des gens malades et déprimés,

  • Ces aînés sont un atout formidable à cause de leur expérience, de leurs connaissances et des compétences acquises au fil de leurs années de carrière, qu’ils peuvent transmettre aux jeunes générations, et permettre ainsi à l’entreprise de gagner du temps et de l’argent. Par ailleurs, et parce que ces aînés ont déjà une bonne fondation et une parfaite connaissance de l’entreprise dans laquelle ils travaillent, miser sur eux pour couvrir les besoins de celle-ci est tout aussi avantageux, quitte à les recycler.
  • Ces aînés constituent une bonne portion de la main d’oeuvre de ces pays et seront difficiles à remplacer s’ils ne sont plus là. Les garder en fonction pendant longtemps encore ou recruter ceux déjà à la retraite et qui souhaitent continuer à travailler pourrait permettre aux entreprises de mieux préparer la relève, un sujet trop souvent oublié ou négligé dans les entreprises.
  • Ces aînés sont plus stables et beaucoup plus engagés et impliqués dans les entreprises qui les emploient.   

Rien que du bonheur comme vous le voyez. Ou presque. En effet, recruter et garder les aînés exige que l’on fasse certains sacrifices pour permettre à ces derniers de donner le meilleur d’eux-mêmes.

  • Equipements spéciaux pour aider les aînés à la santé souvent délicate

Plus l’âge avance, plus on a besoin d’aide pour faire certaines tâches. Il est impératif pour les entreprises qui comptent recruter les aînés de tenir cela en compte.

  • Flexibilité

A plus de 60 ans, la tendance est de passer de moins en moins de temps au bureau, ou de travailler carrément à partir de la maison. L’idéal serait donc d’être assez flexible avec eux, et faire des arrangements pour leur permettre de travailler à leur aise. Si nous voulons qu’ils soient productifs.

  • Packages avantageux pour les aînés

Offrir des packages avantageux pour les garder ou les recruter : vacances plus longues, développement personnel et formations continues pour les recycler et les équiper d’outils nouveaux:

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication n’ont pas pitié de ceux et celles qui ignorent leur mode de fonctionnement. Pour continuer à etre compétitif, tout le monde doit s’y mettre dans l’entreprise. Offrir cela peut attirer et permettre de garder les aînes dans une entreprise, et confier leur formation aux jeunes employes peut faciliter un formidable echange social et inter-generational.

Comme vous le voyez donc, la retraite n’est pas et ne doit pas etre le commencement de la fin d’une vie. Elle doit plutôt etre l’occasion de couler de vieux et heureux jours pour ceux et celles qui font ce choix, ou encore de rebondir, de changer d’activite ou d’emploi, de partager son expérience, ses connaissances et compétences avec les plus jeunes, et faire une difference dans leur vie. Tout en recevant aussi car la vie est comme cela: quand on donne, on reçoit.

Connaissez-vous autour de vous une entreprise ou des entreprises qui recrutent des aînés? Votre employeur connaît-il tous ces avantages qu’il y a à capturer les connaissances de ces personnes pleines d’expérience et de compétences?  Si tel n’est pas le cas, tu lui feras beaucoup de bien en partageant cet article avec lui.

Si tu as aimé, si tu as appris quelque chose d’utile, je serais heureuse que tu reviennes pour toujours plus de trucs et de tips pour améliorer ta vie.

Céline Sika

Publicités

Je serais heureuse de lire votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s