Le Ghana, un exemple à suivre

ImageLe President ghanéen, John Atta Mills, est décédé il y a quelques jours. Son décès a été annoncé au monde entier, le vice président a prêté serment et commencé le travail, tout cela le même jour.

Sans bruits. Sans bagarres. Sans controverse. Sans transactions et tentatives de passer outre la loi fondamentale.

Tout dans la paix.

Je trouve cela formidable et digne de louange. Le Ghana confirme par cet acte sa très grande maturité en matière de bonne gouvernance. Un modèle à suivre.

On peut donc avoir une loi fondamentale et la respecter.
On peut donc avoir une loi fondamentale qui sert à quelque chose.
Dans nombre de pays africains ce que le Ghana vient de faire est simplement impensable. Lorsque des chefs d’Etat sont décédés dans un bon nombre de pays africains, très souvent, le premier réflexe de ceux et celles qui doivent être les gardiens de la constitution a été justement de la piétiner, de tenter par tous les moyens d’écarter le dauphin que prévoit la constitution pour s’installer eux-mêmes au pouvoir -le fruit est tombé il suffit de se baisser pour le ramasser- ou alors l’un des leurs ou encore une progéniture du défunt.
Mais je ne perds pas l’espoir que cette pratique -le respect de la loi fondamentale- deviendra la norme et plus l’exception. Mais cela ne tombera pas du ciel comme vous pouvez l’imaginer. Comment le Ghana a fait pour arriver là?
C’est un très long processus qui requiert une bonne dose de volonté, beaucoup de travail, l’implication de tous et de toutes, de la patience, de la fermeté, un grand sens de la Nation et du bien commun, le respect de la première valeur qui est l’être humain. Sommes-nous prêts à apprendre pour nous améliorer? Il n’est jamais trop tard pour le faire et je suis sure que nos frères et soeurs ghanéens seront heureux de partager leur expérience avec ceux et celles qui sont prêts à se remettre en question, à mettre leur ego au placard et et à entreprendre leur processus de changement.
Votre pays s’est-il déjà retrouvé dans la situation du Ghana? Si oui, comment l’avez-vous gérée? Je vous invite a partager votre expérience avec nous pour nous aider à mieux nous outiller et savoir comment procéder si nous nous retrouvions un jour dans une situation pareille.
Je vous salue et a bientôt ici!
Celine SIKA
Publicités

Je serais heureuse de lire votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s