L’école ne fait pas et ne peut pas faire tout le travail

La rentrée scolaire a effectivement démarré pour presque tous nos enfants –du primaire, du collège et même de l’Université- et c’est avec un mélange d’enthousiasme, d’excitation, d’angoisse et même d’appréhension et de stress que les différentes parties prenantes –parents, enseignants, gouvernements, enfants- ont pris le train. Ce qui est certain c’est le souhait de tous et de toutes de voir les enfants réussir leur année scolaire mais aussi et surtout acquérir les outils dont ils ont besoin pour réussir le difficile métier de l’Homme.

Ce dont je voudrais vous entretenir aujourd’hui c’est justement de ce métier de l’Homme qui n’a malheureusement rien à voir avec ce que nos enfants apprennent à l’école.

En effet, dans la plupart des écoles, on les prépare à obtenir un emploi, devenir des travailleurs, des employés. Les banques ont besoin d’eux pour prendre des crédits et s’endetter; les gouvernements, pour qu’ils paient les taxes; les grandes entreprises, pour qu’ils les aident à se déveloper et devenir, au besoin, des multinationales. Mais personne ne se soucie de savoir si ces hommes et femmes sont bien armés pour jouer efficacement le difficile métier de l’Homme et vivre une vie épanouie. Pourtant ce métier nécessite des outils appropriés et efficaces qui vont permettre aux enfants de s’ embarquer avec succès non seulement dans l’univers complexe de l’école ou de l’Université, mais aussi celui du mariage, du travail, des affaires, de la parenté, pour ne citer que quelques uns de ces mondes où nous sommes appelés à vivre.

Au fait, comment être en paix avec soi-même, être soi-même, s’accepter tel qu’on est et ne pas céder à la pression sociale qui détruit?

  • Comment reconnaître et accepter ses limites, ne pas tomber dans le piège de nos sociétés qui mettent en avant la compétition et non la collaboration?
  • Comment gérer ses émotions sans être victime d’un putsch émotionnel?
  • Comment devenir cet entrepreneur qui piaffe d’impatience au plus profond de nous alors que nous n’avons reçu aucune éducation pouvant nous permettre de le devenir?
  • Comment faire entendre sa voix, défendre son point de vue même si nous sommes seul contre tous?
  • Comment inicier, déveloper et garder une relation saine, épanouissante et enrichissante?
  • Comment préparer un repas équilibré, faire son lit, gérer son argent, son temps, prendre soin de soi?
  • Comment être un bon père, un bon mari, un bon collègue, un bon voisin, un bon citoyen?
  • Comment gérer les situations de la vie que nous tous affrontons tôt ou tard?

Lorsqu’on n’a pas d’outils, il est difficile de gérer efficacement ces situations de la vie. Et ces outils sont pour la plupart acquis hors des salles de classe parce que l’école ne fait pas et ne peut pas tout faire. En tant que parents, nous avons le devoir d’aider nos enfants à acquérir ces outils sans lesquels ces derniers seront incapables d’entreprendre ce long et difficile voyage qu’est la vie avec ses hauts et ses bas, ses tournants dangereux, ses dos d’âne, ses collines abruptes, ses précipices et autres ravins vertigineux.

Que devons-nous donc faire pour que nos enfants aient ce dont chacun d’eux a besoin pour s’en sortir? Il n y a pas de carnet de bord, de feuille de route, de solutions toute prêtes. Cependant, ce qui pourrait certainement les aider, c’est, entre autres choses:

  • leur dire, sans nous fatiguer, qu’ils peuvent s’en sortir des situations que la vie leur fera vivre. Chaque enfant, chaque être humain est unique. Certains ont beaucoup d’assurance et savent ce qu’ils veulent et ce qu’ils sont capables de faire très tôt. D’autres par contre sont habités par le doute et ont besoin d’être rassurés et accompagnés de façon constante.
  • leur dire qu’ils ont en eux les ressources dont ils ont besoin pour régler les différentes situations de la vie qu’ils auront à vivre
  •  leur dire sans qu’ils vont échouer dans la vie. Que c’est même bien qu’ils échouent et commettent des erreurs car les échecs et les erreurs sont des maîtres qui nous poussent à revoir notre approche ou stratégie, notre façon de voir les choses
  • les encourager à embrasser leurs émotions, TOUTES leurs émotions –la joie, la tristesse, le chagrin, la perte, la séparation, etc.-, les exprimer pour un dévelopment sain, et pas les taire car cela nuirait à leur équilibre mental.
  • les impliquer autant que faire se peut dans la vie à la maison afin qu’ils puissent vivre les réalités de la vie de tous les jours. Comment fonctionne une maison? Comment fait-on et gère-t-on un budget? Où paie-t-on les factures d’eau et d’électricité? Comment remplit-on un formulaire ou écrit-on une demande d’emploi ou une lettre de motivation? Comment fait-on sa liste d’achats? Comment faire parvenir une letre à un ami ou un parent qui vit loin? Comment ranger sa chambre? Comment se faire un repas simple mais équilibré? Comment aider son petit frère ou sa petite soeur à s’habiller, préparer son sac de classe, manger? Qu’est-ce qu’une carte de crédit et comment fonctionne-t-elle?
  • leur rappeler constamment que le plus important c’est ce que EUX ils pensent, et pas ce que les autres pensent d’eux. Ceci est très important car cela les aide à s’aimer, à avoir confiance en eux et ne pas céder à la dictature sociale. Ceci est necessaries à une réussite aussi bien académique que sociale et professonnelle.
  • leur trouver des mentors ou des coachs qui, sans les juger, et de façon inconditionnelle, vont les écouter, leur tendre un miroir pour les aider à mieux se connaître afin d’ identifier leurs forces et faiblesses,  les encourager  à déveloper ces forces et corriger ces faiblesses pour mieux grandir et se développer, devenir le meilleur EÛX-MÊME, faire un meilleur usage de TOUT leur potentiel, créer des opportunités de développement et de changement.

Contrairement à ce que nous croyons, nos enfants sont bourrés de ressources et de talents qui dorment en eux et qui n’attendent que d’être réveillés et utilisés. Chacun d’eux peut découvrir ces outils qu’il a en lui mais très souvent ils ont besoin d’aide que nous, leurs parents, devons leur apporter pour les aider à en prendre conscience, les utiliser et surtout en faire un bon usage. Guider, orienter, accompagner, attirer l’attention, suggérer de faire attention, de ne pas prendre des risques inutiles, poser un pas après l’autre, après avoir solidement tâté le sol ou le terrain, regarder à droite et à gauche, calculer sa vitesse de marche, mesurer les risques d’une éventuelle accélération de cette vitesse, s’assurer qu’ils ont suffisament de carburant et de provisions dans leur sac pour faire le voyage et arriver sains et saufs. Voilà notre rôle en tant que parents.

Pas facile à assumer, vous le direz, surtout dans nos sociétés où le stress nous prive de nos moyens, et où le temps est un luxe que seuls peuvent se payer une poignée de privilégiés. Mais souvenez-vous en tout moment que nos enfants sont ce que nous avons de plus précieux et, par conséquent, nous devons trouver le temps de les aider à construire leur trousse de survie si nous les aimons et voulons qu’ils s’en sortent dans un monde de plus en plus exigeant, compliqué et impitoyable pour ceux et celles qui ignorent son mode d’emploi.

Celine SIKA

Publicités

2 réflexions au sujet de « L’école ne fait pas et ne peut pas faire tout le travail »

  1. Merci pour ces veritables tableaux de bord pour nous parents dans un contexte purement difficile.Nous essayons tant bien que mal de nous arrimer a ces maximes.Merci pour tout et de bonnes choses a toute la famille,,,,,,,,

    • Salut Guillaume,

      Merci de m’avoir lue. Je suis heureuse que mes articles servent a quelque chose. C’est en effet la principale raison pour laquelle je les écris. Nous avons tous besoin de trucs et d’outils éprouvés pour donner a nos enfants la meilleure éducation. Nul n’est expert en la matière. Nous apprenons tous, tous les jours. Si tu as aime, je te suggérerai de partager avec les tiens car ils pourraient aussi le trouver interessant et surtout utile.

      Bonne fin de journée,

Je serais heureuse de lire votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s