Pense à ce que tu as et pas à ce qui te manque et tu seras heureux!

ImageLe stress quotidien, la surcharge de travail, les attentes toujours plus nombreuses de la famille, des amis, collègues, employeurs, les relations difficiles avec nos partenaires et conjoints, nos amis, nos enfants, collègues voisins; les factures nombreuses et au montant astronomiques à payer, les frustrations, les difficultés liées à la vie quotidienne, tout ceci et bien d’autres choses désagréables ont la vertu de nous enlever notre joie de vivre, de nous empêcher de vivre, de compter et célébrer toutes ces autres bénédictions que nous avons.

Il est difficile de voir le verre à moitié plein, surtout lorsque notre monde s’effondre.
Lorsque tout ou presque va mal, il est difficile de voir:
– ce ciel tout bleu au dessus de notre tête ainsi que ces fleurs si belles qui nous entourent et qui parfument notre environnement,
– de réaliser la chance que nous avons de vivre dans un environnement sain, propre, sur,
-de réaliser que nous avons une bonne santé, un toit sur notre tête, de la nourriture sur notre table, des économies -petites ou importantes- en banque, des projets pour le futur, des amis, de la famille, des collègues, des voisins qui nous aiment, pensent à nous et se font des soucis pour nous; des gens qui nous estiment, nous font confiance au point de nous solliciter régulièrement ou souvent pour leur venir en aide; des enfants que nous avons le privilège d’éduquer et d’aider à devenir des hommes et des femmes heureux, épanouis, et qui contribuent activement et efficacement au développement de leurs communautés et pays
-de se rappeler que nous avons réussi certaines choses dans notre vie
-de réaliser que nous pouvons acheter un journal ou un magazine, manger dans un restaurant, nous acheter une glace et la manger, voyager, si nous le souhaitons.
Pourtant, nous devons être bien conscients de tout ceci, de toutes ces bénédictions, et surtout les célébrer, a chaque instant car tout ceci n’est pas à la portée de tout le monde. Compter ses bénédictions c’est une attitude, une façon de vivre, une philosophie que nous devons urgemment adopter pour tous les bienfaits qu’elle procure.
 « Pense à ce que tu as et pas à ce qui te manque et tu seras heureux ».  C’est la phrase que j’ai lue dans un restaurant espagnol à Zaragoza il y a quelques années et que j’ai tout de suite fait mienne. Et, depuis, j’y ai ajouté d’autres éléments:
-pense à TOUT ce que tu as déjà réalisé avec succès
-pense à toutes ces personnes formidables et merveilleuses que tu as, sur qui tu peux compter TOUT le temps, qui t’aiment, te soutiennent et t’accompagnent dans ton processus de développement
-pense à tous ces projets que tu as et qui te motivent et te donnent une raison de continuer a te battre, a te lever TOUS les matins
-pense à l’impact que tu fais dans la vie de tant de personnes
-pense a toutes les opportunités que chaque jour nouveau t’apporte
-pense à tout ce que tu es CAPABLE de faire grâce à tous ces talents que tu as…
Je peux continuer à énumérer plus d’éléments qui, si on y pense et apprécie à leur juste valeur, ont le pouvoir de nous requinquer, de nous aider à rester debout et continuer à exercer le difficile métier de l’Homme. Mais je vous invite à lire le lien ci-dessous pour voir que, contrairement à ce que nous pensons, nos bénédictions sont nombreuses, et que nous avons intérêt à les connaitre et les célébrer, pour notre bien surtout.
N’hésitez pas à ajouter à cette liste vos propres bénédictions, ces choses que nous prenons pour acquises et qui, malheureusement, ne le sont pas.
Céline SIKA
Publicités

Je serais heureuse de lire votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s