Nous n’avons que nos enfants: gérons avec eux!

Une de mes lectrices a réagi à mon dernier article sur l’éducation financière que nous devons donner à nos enfants si nous voulons que ces derniers ne se noient pas dans la mer des problèmes qu’une mauvaise relation avec l’argent crée tôt ou tard. Elle a particulièrement utilisé cette phrase que j’ai aimée et que je voudrais partager avec vous: nous n’avons que nos enfants, gérons avec eux. Ne pas le faire c’est donner le pouvoir aux autres de le faire lorsque vous ne serez plus là ou lorsque vous ne serez plus capables de le faire. Et de le faire pas comme vous l’aurez souhaité, mais comme ils le veulent. Est-ce ce que vous voulez?

Parler finances avec ses enfants est une très bonne chose aussi bien pour les parents que pour les enfants. Cela permet aux parents de doter leurs enfants d’outils dont ils ont et auront besoin demain pour gérer avec efficacité et sans dégâts leurs ressources financiers. Cela permet aux enfants d’apprendre à gérer leurs finances, à construire une relation saine avec l’argent. Lorsqu’ils savent ce qui entre, et comment cela est géré, ils ne peuvent pas vous demander l’impossible. Parler de sa bonne gestion des finances de la famille mais aussi de ses déboires car cela permet aux enfants d’apprendre de vos erreurs pour ne pas commettre ces mêmes erreurs.

Qu’attendons-nous d’un enfant qui n’a jamais vu un chéquier ou une carte de crédit et qui se retrouve, du jour au lendemain, obligé d’en demander une et surtout de la gérer, dans une société de consommation où les banquiers sans foi ni loi poussent les gens, quelque soit votre âge et votre statut, c’est-à-dire des vieillards aux adultes en passant par des enfants, à toujours consommer, et surtout à consommer autant que faire se peut et à payer plus tard, avec ce que cela comporte comme conséquences graves et parfois fatales pour les consommateurs?

Qu’attendons-nous de nos enfants qu’ils fassent si tout au long de notre vie nous leur avons soigneusement caché les finances de notre famille, entreprise ou l’entreprise que nous avons créé avec des partenaires? Si nous ne sommes pas transparents, si nous sommes opaques?

Pourquoi sommes-nous surpris demain lorsqu’ils sont incapables de gérer leur propre argent, celui de la famille qu’ils ont fondée, ou l’argent de l’entreprise dans laquelle ils travaillent, ou l’argent de l’entreprise que nous leur avons laissée en héritage?

Comment pouvons-nous attendre qu’ils réussissent financièrement alors que nous ne leur avons pas donné les outils dont ils ont besoin pour bien gérer leur argent et régler avec succès les problèmes financiers qu’ils rencontreront inévitablement tout au long de leur vie?

Les miracles n’existent pas, guys, et on ne récolte que ce qu’on a semé, et si on ne sème rien, on ne récoltera rien sauf si on est voleur, escroc et malhonnête.

Apprendre aux enfants à mieux gérer leurs finances et tout ce qui y est lie, et le plus tôt possible, c’est urgent parce que vital. Qu’est-ce que cela veut dire? Rien de trop compliqué, voyons.

  • C’est par exemple leur expliquer ce que c’est qu’un chéquier, un chèque sans provisions et ses conséquences, une carte bancaire, la différence entre une carte de crédit et une carte de débit.
  • C’est leur confier la tâche d’aller faire des opérations bancaires ou des achats avec votre carte de crédit.
  • C’est leur confier la tâche de préparer le budget de la famille et les laisser le superviser par exemple.
  • C’est leur donner la parole, les écouter et prendre en compte leur point de vue en ce qui concerne la gestion des finances de la maison, même si c’est vous qui travaillez cet argent.
  • C’est leur expliquer pourquoi il est important d’épargner et les aider à construire une habitude, une culture de l’épargne
  • C’est leur expliquer pourquoi il est important de ne pas gaspiller, les encourager à créer des stratégies pour économiser, les féliciter et récompenser lorsqu’ils en créent une et surtout les motiver à continuer à être créatifs.
  • C’est accepter qu’ils se trompent sans les insulter et les humilier.
  • C’est les féliciter lorsqu’ils ont bien gérer leur argent ou l’argent que vous leur avez confié pour faire des courses, payer leur scolarité, etc.
  • C’est parler avec eux des finances, pas leur parler des finances.

Toutes ces choses -et bien d’autres bien évidemment car cette liste est loin d’être exhaustive- sont petites, apparemment insignifiantes à nos yeux. Mais croyez-moi, elles sont très très importantes car elles nous permettent d’apprendre pour mieux faire et éviter des erreurs parfois mortelles.

Des tips et des trucs pour doter nos enfants d’outils efficaces de gestion financiere, il y en a  plein j’en suis convaincue. Pourquoi ne pas partager ceux que tu connais et utilises avec succès avec nous, ici, pour améliorer notre vie et celle des nôtres?

Bien à toi et surtout bonne journée!

Celine SIKA

Publicités

Je serais heureuse de lire votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s