Des mots pour construire, transformer, guérir

Message de tout enseignant a ses eleves
La rentrée scolaire dans plusieurs pays c’est le mois prochain. Les parents transpirent pour préparer leurs enfants et leur fournir tout ce dont ces derniers ont besoin pour commencer l’école, y rester et, surtout, réussir.
 
Les enseignants aussi se préparent pour accomplir ce noble métier que certains farfelus et ignorants tentent de discréditer. Pourtant, les enseignants sont les architectes de la société de demain et nous leur devons tout le respect du monde, et ne devons jamais reculer devant l’opportunité de hausser notre voix pour demander que leurs droits soient respectés et leurs conditions de travail améliorées. J’ai été enseignante moi-même et sais de quoi je parle. J’ai travaillé dans une université au Cameroun pendant deux ans et ai perçu, comme salaire, en tout et pour tout, pendant ces deux années… 250.000 FCFA ! Moins de 500 Euros. Oui, vous avez bien entendu!
 
Je vivais à  Bamenda -80 kms de mon lieu de travail- et devait m’y rendre en semaine pour travailler. Et retournais chez mois pour le weekend. Et je devais produire des résultats, de très bons résultats, même si j’étais traitée comme… cela! Les employeurs sont formidables!
 
J’ai fait mon travail, avec passion, en coachant, accompagnant et conseillant mes élèves en même temps, lesquels avaient besoin d’aide pour surmonter les difficultés de tout ordre -pauvreté, harcèlement sexuel, etc.- qu’ils rencontraient, et pour leur transmettre un message, important, que je transmets toujours à  tous ceux et toutes celles qui veulent bien m’écouter:
 
Vous pouvez vous ensortir si vous pensez que vous pouvez vous ensortir. Vous devez absolument convaincre une seule et unique personne que vous pouvez vous ensortir: VOUS! Vos circonstances ne doivent pas vous définir. Ne laissez pas vos circonstances vous définir et dicter, déterminer votre avenir.
 
Ce que je voudrais dire aux enseignants, à  mes collègues, ce matin, c’est que vous devez continuer à  contribuer à  former les hommes et les femmes qui construiront notre société de demain, et nous délivreront des griffes des monstres qui nous ont pris en otage et s’obstinent à  nous faire croire que nous ne méritons pas mieux que cette merde dans laquelle ils nous ont installés et se plaisent à  nous y maintenir. Les obstacles ne devraient pas vous décourager. La satisfaction d’avoir contribue à  former des architectes, médecins, enseignants, agriculteurs, ingénieurs, et autres personnes dont notre société a besoin n’a pas de prix et est, à  mon avis, la meilleure récompense. 
 
Vous avez le devoir d’aider nos enfants à  penser -pas de leur dire ce qu’ils doivent penser-, à  questionner, à  comparer, à  innover et surtout, leur dire qu’ils peuvent contribuer à changer le monde. Qu’ils doivent contribuer à  changer le monde si celui-ci ne correspond pas à ce qu’ils veulent voir autour d’eux. Pour réussir cela, vous devez leur dire ce que le tableau ci-dessus dit. Tous les jours! 
Pour la construction d’un monde meilleur, nous avons besoin de vous!
Publicités

Je serais heureuse de lire votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s